Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss
Dans les médias

France 3, 19 juin 2018

Mardi 19 Juin 2018

Ralentissement inquiètant de la croissance. La France a enregistré en 2017 une croissance de 2,3%. Pour 2018, l'Insee table sur une croissance plus faible de 1,7%. Pour Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés, qui débattait de ce sujet dans le journal du soir de France 3 face à Etienne Lefebvre, journaliste aux Echos, il faut s'inquiéter de ce ralentissement de la croissance parce qu'on "a plein de besoins sociaux insatisfaits et plein de chômeurs qui pourraient travailler pour les satisfaire; on n'arrive pas à faire correspondre les deux parce qu'on continue à mener des politiques globalement libérales". L'enseignant en économie de la Sorbonne s'insurge: "Ce qui coûte véritablement un pognon de dingue, ce sont les cadeaux fiscaux faits aux entreprises depuis trois-quatre ans : 50 milliards au total. On a fait des cadeaux fiscaux aveugles aux plus aisés".

Retrouvez l'intégralité de ce débat en video ici.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Pour permettre aux citoyen(ne)s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face aux ordonnances...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Nos livres

La Monnaie. Un enjeu politique
La Monnaie. Un enjeu politique
Manuel critique d'économie monétaire
Faut-il un revenu universel?
Faut-il un revenu universel?
Un débat en pleine actualité
Changer d'avenir
Changer d'avenir
Réinventer le travail et le modèle économique
Changer l'Europe!
Changer l'Europe!
Des solutions novatrices et constructives
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
15 chantiers pour une autre économie
Changer l'Europe!
Changer l'Europe!
Notre ouvrage collectif de propositions pour l'Europe

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.