Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss
Notes

Le Covid-19, révélateur des contradictions de la mondialisation néolibérale

Lundi 23 Mars 2020

Il y aura, dans l’histoire économique mondiale, un avant et un après coronavirus". Ces mots, prononcés par le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, sonnent comme une sentence de mort prononcée à l’encontre de la mondialisation actuelle. En effet, toujours selon Bruno Le Maire il est nécessaire de mettre en place « une mondialisation plus responsable et mieux organisée » ; les associations altermondialistes et de protection de l’environnement apprécieront…

Car, depuis les années 2000 et l’accélération de la phase actuelle de la mondialisation, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer les méfaits de la mondialisation néolibérale basée sur un quadruple dumping : écologique, social, fiscal et démocratique . De nombreuses voix ne trouvant qu’un écho vide auprès des instances de régulation internationale ou des gouvernements successifs.

Il ne faut dès lors pas s’y tromper et ne pas trop vite céder à la beauté des discours désormais critiques envers la mondialisation actuelle. Car là où de nombreux observateurs et économistes libéraux voient dans la crise du Covid-19 un choc exogène, conjoncturel qui met à mal la mondialisation pourtant heureuse depuis les années 2000, il convient au contraire d’y voir un simple détonateur de la crise de la mondialisation, non la cause.

A la suite de Frédéric Boccara et Alain Tournebise  qui montrent que le Covid-19 n’est qu’un "précipitant" de la crise à venir (ou en cours) ou à la suite de Frédéric Lordon  qui parle du virus comme d’un "accusateur" qui révèle les effets des politiques néolibérales, cette note vise à démontrer que la crise sanitaire engendrée par le Covid-19 ne vient que révéler les failles d’une mondialisation néolibérale depuis longtemps à bout de souffle . Il convient dès lors de "profiter" de cette crise – et des discours désormais dominants – pour montrer la nécessité d’une nouvelle forme de mondialisation, fondée non plus sur les principes de concurrence et de recherche des moins-disant, mais sur la coopération, la régulation et la transition écologique et sociale.

Pour lire l'intégralité de cette note, téléchargez le PDF ci-dessous.

FICHIER(S) ATTACHÉ(S): 

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Les Economistes atterrés ont appris que le directeur général des services de l’Université de...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Nos livres

Macron, un mauvais tournant
Macron, un mauvais tournant
Le bilan d'une première année de présidence
La Monnaie. Un enjeu politique
La Monnaie. Un enjeu politique
Manuel critique d'économie monétaire
Faut-il un revenu universel?
Faut-il un revenu universel?
Un débat en pleine actualité
Changer d'avenir
Changer d'avenir
Réinventer le travail et le modèle économique
Changer l'Europe!
Changer l'Europe!
Des solutions novatrices et constructives
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
15 chantiers pour une autre économie

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.