Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss
Dans les médias

RFI,18 mars 2019

Lundi 18 Mars 2019

Faut-il privatiser Engie, la Française des Jeux et Aéroports de Paris ? C'est l'une des dispositions de la Loi Pacte, le Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises, et c'est la plus controversée: le gouvernement français veut ouvrir le capital - voire privatiser certaines entreprises qu'il possède. Il y a Engie (distributeur historique du gaz en France), mais aussi la Française des Jeux (qui organise le Loto et autres jeux de hasard) et, enfin, Aéroports de Paris (entreprise qui gère les aéroports de Roissy et Orly en région parisienne et une vingtaine d'autres dans le monde). Cette dernière décision, en particulier, fait polémique. Sur RFIBenjamin Coriat, membre des Economistes atterrés, démontre combien cette privatisation est contestable face à l'économiste libertarien Pascal Salin, ancien président de la Société du Mont-Pellerin.

Réécoutez l'intégralité de ce débat ici

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Le 9 avril 2019, 218 parlementaires ont enclenché un processus de référendum d’initiative...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Nos livres

Macron, un mauvais tournant
Macron, un mauvais tournant
Le bilan d'une première année de présidence
La Monnaie. Un enjeu politique
La Monnaie. Un enjeu politique
Manuel critique d'économie monétaire
Faut-il un revenu universel?
Faut-il un revenu universel?
Un débat en pleine actualité
Changer d'avenir
Changer d'avenir
Réinventer le travail et le modèle économique
Changer l'Europe!
Changer l'Europe!
Des solutions novatrices et constructives
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
15 chantiers pour une autre économie

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.