Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss
Dans les médias

Viva, 4 mai 2020

Lundi 04 Mai 2020

Le déficit ne doit pas être un prétexte pour casser la Sécu. Il y a peu, on s’inquiétait d’un déficit de la Sécurité sociale de 5 milliards d’euros. Avec la crise de la Covid-19, ce déficit va plonger à 41 milliards d’euros, au minimum. Un décrochage impressionnant, supérieur à celui qui avait suivi la crise financière de 2008 (28 milliards d’euros en 2009-2010). Ce qui ne va pas manquer d’attiser les velléités de réforme de la part de ceux qui prônent une limitation de la protection sociale prise en charge par la collectivité. Dans un entretien accordé au site Viva, Nathalie Coutinet, membre des Economistes atterrés, alerte. "Attention à ce que le déficit ne soit pas un prétexte pour remettre en cause la Sécurité sociale solidaire", explique-t-elle. "D’autant que c’est la Sécurité sociale qui supporte la majeure partie du soutien de l’Etat actuel".

Retrouvez l'intégralité de cette interview ici.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Les Economistes atterrés ont appris que le directeur général des services de l’Université de...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Nos livres

Macron, un mauvais tournant
Macron, un mauvais tournant
Le bilan d'une première année de présidence
La Monnaie. Un enjeu politique
La Monnaie. Un enjeu politique
Manuel critique d'économie monétaire
Faut-il un revenu universel?
Faut-il un revenu universel?
Un débat en pleine actualité
Changer d'avenir
Changer d'avenir
Réinventer le travail et le modèle économique
Changer l'Europe!
Changer l'Europe!
Des solutions novatrices et constructives
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
15 chantiers pour une autre économie

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.