Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

Libération, 20 mai 2018

Les mort-vivants de la dette et le méga krach à venir. Dans une tribune, publiée par Libération, Dany Lang, membre des Economistes atterrés et Steve Keen, professeur d'économie à la Kingston University, rappellent que la dynamique de la dette privée joue un rôle central dans le déclenchement des crises économiques majeures, le crédit agissant comme un "zombificateur" de certaines économies. Pour eux, la situation actuelle laisse craindre un krach au cours des douze à trente-six mois à venir.

France 3, 15 mai 2018

Salariés, actionnaires, un match truqué ? Que l'essentiel des bénéfices soit reversé aux actionnaires qui prennent des risques est jugé "choquant" par Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, qui débat de cette question dans le journal du soir de France 3 face à Etienne Lefebvre, journaliste aux Echos. Pour l'enseignant en économie à la Sorbonne, "les gestionnaires de fonds d'investissement ne prennent pas de risques, ils ont des participations mineures et ne connaissent pas les entreprises".

Arte, 15 mai 2018

Les entreprises sont-elles trop généreuses avec leurs actionnaires ? Thomas Porcher, membre des Economistes atterrés, débat de cette question dans l'émission "28 minutes" sur Arte face à Manon Aubry, responsable de playdoyer justice fiscale et inégalités chez Oxfam et l'essayiste Philippe Manière.

Retrouvez l'intégralité de ce débat ici.

Les Echos, 14 mai 2018

Le revenu universel finira-t-il par s'imposer ? “Le revenu de base n’est ni réalisable, ni souhaitable”, répond David Cayla, membre des Economistes Atterrés, interrogé par Les Echos. “Les discours sur la fin du salariat me laissent perplexe. Les statistiques ne le prouvent pas et rien ne présage que la loi aille dans ce sens", poursuit l’économiste qui en veut pour preuve la remise en question des modèles d’auto-entrepreneuriat de Deliveroo ou Uber par des décisions de justice au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis.

RFI, 12 mai 2018

Mai 1968 et après. Benjamin Coriat, membre des Economistes atterrés, commente dans l'émission "Eco d'ici, éco d'ailleurs", diffusée sur RFI, l'histoire économique et sociale de la Ve République à l'aune des évènements de mai 1968 face à Stéphane Sirot, historien, spécialiste de l'histoire et de la sociologie des grèves et du syndicalisme.

Réécoutez l'intégralité de cette émission ici.

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Pour permettre aux citoyen(ne)s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face aux ordonnances...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.