Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

France 5, 27 décembre 2017

Chômeurs: Macron veut plus de contrôle. Le Canard Enchaîné a dévoilé dans son édition de ce mercredi une note confidentielle du ministère du Travail qui envisage très clairement un renforcement de la surveillance des chômeurs et un durcissement des sanctions à l’égard de ceux dont on estime qu'ils ne cherchent pas assez activement un emploi.

Public Sénat, 21 décembre 2017

Les Etats généraux de l'alimentation et la réforme de l'assurance chômage étaient au menu du "Match des idées" opposant dans l'émission "On va plus loin", diffusée sur Public Sénat, Benjamin Coriat, membre des Economistes atterrés, à Alexandre Malafaye, président du think tank Synopia.

Public Sénat, 20 décembre 2017

Dans l'émission "Sénat 360", diffusée sur Public Sénat, Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, débat des prévisions de croissance revues à la hausse face à Sophie Tellier-Paulhan, sénatrice socialiste du Val-de-Marne, Alain Joyandet, sénateur LR de Haute-Saône, Denis Ferrand, président de la Société d'économie politique et Jean-Charles Simon, président de la société Stacian.

France Culture, 20 décembre 2017

Pour le troisième volet de sa série consacrée aux frontières politiques et économiques de l'Europe, l'émission "Entendez vous l'éco", diffusée sur France Culture, a reçu Anne Eydoux et Dominique Plihon, membres des Economistes atterrés, pour débatter des épreuves auxquelles l'Union européenne est aujourd'hui confrontée. La cohésion des pays-membres est mise à mal par les politiques divergentes menées par les économies en quête de compétitivité.

La Dépêche, 20 décembre 2017

Faut-il relancer les privatisations? Interviewé par La Dépêche, Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, estime que cela procéde d'une politique à courte vue risquée. "La participation publique permet d'avoir un horizon de long terme sur des secteurs stratégiques, au contraire de la finance qui est dans une logique de court terme", explique le chercheur au centre d'économie de la Sorbonne.

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Pour permettre aux citoyen(ne)s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face aux ordonnances...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.