Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

France Info TV, 22 décembre 2020

Avis de tempête pour l'économie britannique. Le Brexit est toujours en discussion entre les pays de l’Union européenne et le Royaume-Uni. Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, décrypte pour France Info TV la politique britannique.

Retrouvez l'intégralité de cette intervention en video ici.

L'Echo, 20 décembre 2020

Derrière l'enjeu financier du vaccin, il y a un enjeu géopolitique majeur. Dans un entretien accordé au quotidien économique belge L'EchoNathalie Coutinet, membre des Economistes atterrés, dénonce le désir de profit et le lobby exercé par les Big Pharma sur la production des médicaments, au détriment des enjeux de santé publique.

HuffingtonPost, 20 décembre 2020

Moins de faillites en 2020 ? Peut-on d’ores et déjà mesurer l’impact de la crise économique consécutive au coronavirus ? Pas vraiment, estime David Cayla, membre des Economistes atterrés, interrogé par le HuffintonPost. Pour lui, la crise économique est devant nous et ce n'est pas une bonne nouvelle. 

Ethique & Economique, 20 décembre 2020

Il est urgent de tout repenser. Dans le dernier numéro de la revue canadienne Ethique & Economique, éditée par le Centre de recherche en éthique de l'université de Montréal, David Cayla, membre des Economistes atterrés, a accordé un long entretien à propos de son ouvrage Populisme et néolibéralisme.

Retrouvez l'intégralité de cet entretien ici.

RFI, 18 décembre 2020

L'exploqion des dettes publiques européennes. La pandémie de la Covid-19 a paralysé l'économie mondiale. En Europe, pour faire face à la catastrophe sanitaire et économique, pour soutenir les ménages et les entreprises, pour compenser les impôts qui rentrent moins dans les caisses des trésors publics, les Etats ont puisé dans leurs ressources propres quand ils en avaient mais surtout, ils ont creusé leurs déficits publics et accru leur endettement à des niveaux jusque-là inimaginables. Alors, un pays à 120% voire à 160% de son PIB est-il ruiné ?

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Nous avons appris avec grande tristesse le décès de Coralie Delaume.Son engagement pour que "l...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.