Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

L'Actualité Nouvelle-Aquitaine, 7 juin 2018

En finir avec le catéchisme économique. Eric Berr, membre des Economistes atterrés et auteur de L'Intégrisme économique, explique dans un entretien accordé à la revue L'Actualité Nouvelle-Aquitaine pourquoi les pratiques économiques du néolibéralisme à l’œuvre depuis près de quarante ans relèvent d’une idéologie dogmatique et ne sont finalement que l’instrument du pouvoir exercé par une minorité à son propre profit.

France Culture, 7 juin 2018

Baisse de la dépense publique: à quel prix ? Anne Eydoux, membre des Economistes atterrés, commente la volonté du gouvernement de réduire les aides sociales sur France Culture dans l'émission "L'invité des matins" face à François Ecalle, président du site d'information sur les finances publiques Fipeco. 

Réécoutez l'intégralité de l'intervention d'Anne Eydoux ici.

Politis, 6 juin 2018

Monnaies: une soif d'alternatives. Jean-François Ponsot, membre des Economistes atterrés, a répondu aux questions du magazine Politis dans un article consacré aux initiatives citoyennes pour se réapproprier la monnaie. 

Retrouvez l'intégralité de cet article ici.

France 3, 5 juin 2018

Faut-il toucher aux prestations sociales ? "Il est scandaleux que le gouvernement s'attaque au segment qui concerne les plus pauvres, les aides sociales, que sont le RSA ou le minimum vieillesse. Il faudrait les augmenter, car cet argent est dépensé par ceux qui les touchent. Ce sont des débouchés pour les entreprises. Les prestations sociales réduisent la pauvreté", répond Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, dans le journal du soir de France 3 face à Etienne Lefebvre, journaliste aux Echos.

Contretemps, 4 juin 2018

Les prolétaires n'ont pas d'Europe. En conclusion d'un article publié dans Contretemps, la revue de critique communiste, Cédric Durand, membre des Economistes atterrés, estique que "les politiques néolibérales sont consubstantielles à l’Union Européenne, ce qui impose aux organisations politiques et sociales de la gauche de trouver des voies permettant de réactiver un dessein émancipateur et internationaliste, en dépit des formes prises par l’intégration passée".

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Pour permettre aux citoyen(ne)s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face aux ordonnances...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.