Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss
Dans les médias

Alternatives économiques, 12 août 2020

Mercredi 12 Août 2020

Nous ne sommes plus en mesure d'assurer notre autosuffisance sanitaire. Importations – tardives – de masques depuis la Chine, manque de réactifs produits à l’étranger pour les tests : la crise sanitaire a mis en lumière la dépendance française en matière de fourniture de matériel médical et pharmaceutique. Elle a rappelé l’importance d’avoir une industrie et des usines sur son territoire pour produire les produits dont nous avons besoin, alors même que les signes d’une reprise de l’épidémie de la Covid-19 s’accumulent. Pour Nathalie Coutinet, membre des Economistes atterrés, cette situation est la résultante d’une décennie de délocalisations et de concentration du secteur, explique-t-elle dans un entretien accordé à Alternatives économiques. Les puissances publiques publiques ont toutefois plusieurs leviers à leur disposition pour renverser le cours des choses.

Retrouvez l'intégralité de cet entretien ici.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Les Economistes atterrés apportent leur soutien au journal La Marseillaise et s’érigent...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Nos livres

Macron, un mauvais tournant
Macron, un mauvais tournant
Le bilan d'une première année de présidence
La Monnaie. Un enjeu politique
La Monnaie. Un enjeu politique
Manuel critique d'économie monétaire
Faut-il un revenu universel?
Faut-il un revenu universel?
Un débat en pleine actualité
Changer d'avenir
Changer d'avenir
Réinventer le travail et le modèle économique
Changer l'Europe!
Changer l'Europe!
Des solutions novatrices et constructives
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
15 chantiers pour une autre économie

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.