Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss
Communiqués

Regards sur 2012, et projets pour 2013

Lors de notre dernière lettre d’information en mars, un certain nombre d’incertitudes planaient sur notre pays comme sur la zone euro mais des espoirs de changement de politique économique pouvaient exister.

Hélas, ces espoirs ont été globalement déçus. Le TSCG a été approuvé par les parlementaires français. Le « pacte de croissance », censé compenser les effets de la cure d’austérité imposée aux pays européens n’est pas à la hauteur des enjeux sociaux et de transition écologique. Le « sauvetage » de la zone euro se paye d’une prise de contrôle par la BCE des politiques économiques de plusieurs pays. Après quelques mesures fiscales courageuses, le gouvernement français s’oriente vers une dangereuse stratégie de baisse des dépenses publiques et de transferts sans contrepartie aux entreprises.

De notre côté, nous avons poursuivi depuis ces échéances présidentielles notre travail d’animation du débat public en faveur d’un véritable changement de politique économique, et d’une refondation de la construction européenne, en collaborant notamment avec des mouvements d’autres pays. C’est ainsi que nous avons publié un ouvrage dénonçant le TSCG, « l’Europe mal-traitée », en juin, et avons participé à de nombreuses conférences et initiatives collectives, la dernière en date étant le rassemblement qui a eu lieu à Florence du 8 au 11 novembre. « L’Europe mal-Traitée » a été traduite en espagnol, anglais, allemand, italien et néerlandais.

À cette occasion, afin de donner plus d’ampleur à notre action, nous avons participé de la mise en place d’un réseau européen d’économistes progressistes, Euro-PEN http://www.atterres.org/liste-actus, et nous allons organiser des conférences à travers l’Europe, comme nous l’avions fait lors de notre « Tour de France », en 2011, en collaboration avec des mouvements européens tels que Euromemorandum, Sbilanciomoci ! (Italie), Another road for Europe, Econosphères (Belgique), Econonuestra (Espagne), the Transnational Institute, Transform !, Critical Political Economy Network.

Afin de présenter ce nouveau réseau, nous organisons une réunion publique à Paris, le 8 février 2013 à 20h30, nous vous confirmerons les détails en temps utile. Nous présenterons également à cette occasion le rapport annuel de l’EuroMemo Group (à lire sur http://www.euromemo.eu).

Nous avons tenu notre première assemblée générale le 12 mai, au Théâtre du Soleil, quelques membres du CA ont laissé la place à de nouveaux entrants, dont vous trouverez les noms sur notre site, à la rubrique « Nous, les atterrés », et « Le CA » http://www.atterres.org/page/le-conseil-dadministration. Nous aimerions accueillir davantage de femmes dans nos instances. Parmi nos adhérents et adhérentes, certains ou certaines ont peut-être envie de nous aider à diverses tâches administratives ou rédactionnelles (relecture de notes et ouvrages, traductions), veille presse et internet, etc. N’hésitez pas à nous préciser vos domaines de compétences qui seraient éventuellement utiles en vous présentant et envoyant vos propositions à atterres@gmail.com,  en indiquant dans l’objet de votre mail « offre de collaboration ». De même, nous faisons appel à vous pour proposer des notes sur les sujets de politique économique.

Nous sommes intervenus pour dénoncer le caractère idéologique du rapport de la Cour des Comptes sur la situation des finances publiques http://www.atterres.org/article/la-strat%C3%A9gie-diafoirus-%C3%A0-la-cour-des-comptes , puis sur le pacte de compétitivité http://www.atterres.org/article/les-economistes-atterr%C3%A9s-mettent-en-garde-contre-le-trait%C3%A9-budg%C3%A9taire et le rapport Gallois http://www.atterres.org/article/la-politique-%C3%A9conomique-est-un-spor... .

Un point positif est l’écho que nous trouvons désormais dans certains media nationaux, de la presse écrite ou de l’audiovisuel qui nous invitent à intervenir sur les sujets d’actualité de plus en plus fréquemment comme notre rubrique « Dans les médias » le montre.

Nous poursuivons notre travail de sensibilisation et d’information sur les enjeux de cette période cruciale pour nos pays, à dénoncer les mesures inefficaces et injustes, celles qui visent à démanteler notre « État social » (titre de l’ouvrage de cette année écrit par Christophe Ramaux[1]) au profit des plus riches, à faire des coupes franches dans les dépenses publiques nécessaires pour garantir l’accès de tous à la santé, à l’éducation, au logement.

Nous préparons la sortie d’un ouvrage sur l’Europe courant 2013, destiné à faire le point sur les causes, et surtout les solutions de sortie de crise pour l’Europe et la zone euro.

Comme nous l’avons toujours affirmé, notre objectif est d’éclairer le débat public par nos analyses et propositions dans le domaine qui est le nôtre, et c’est à vous, citoyens, militants associatifs ou politiques, de relayer ces idées dans vos organisations.

En cette nouvelle année qui commence, nous vous souhaitons, à vous et vos familles, le meilleur en tous domaines pour 2013.




[1] L’État social, Mille et une nuits, 2012.

 

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Pour permettre aux citoyen(ne)s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face aux ordonnances...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Nos livres

La Monnaie. Un enjeu politique
La Monnaie. Un enjeu politique
Manuel critique d'économie monétaire
Faut-il un revenu universel?
Faut-il un revenu universel?
Un débat en pleine actualité
Changer d'avenir
Changer d'avenir
Réinventer le travail et le modèle économique
Changer l'Europe!
Changer l'Europe!
Des solutions novatrices et constructives
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
15 chantiers pour une autre économie
Changer l'Europe!
Changer l'Europe!
Notre ouvrage collectif de propositions pour l'Europe

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.