D’autres politiques économiques sont possibles

Adhérer

Les Économistes Atterrés sont une association qui a pour but d’impulser la réflexion collective.

Pour nous soutenir

Adhérer

Christophe Ramaux ; " 350 000 emplois sont "vacants" (sans compter les entreprises de moins de 10 salariés qui représentent 20% des emplois). Il ne faut pas surestimer leur ampleur. Ils ne sont pas tous définitivement non pourvus (l'embauche peut prendre du temps). Et c'est peu face au plus de 5 millions de personnes sous-employées (chômeurs officiels, chômeurs découragés, temps partiel subis...) alors même que d'immenses besoins sont insatisfaits (logement décent, santé, transition écologique, éducation...). Mais il ne faut pas non plus être dans le déni. Les ouvriers et employés représentent encore 45 % des emplois (70 % en y ajoutant les professions intermédiaires). A les mépriser on s'expose à tarir des vocations ! Et les postes vacants le sont souvent pour des postes mal rémunérés, précaires ou aux horaires atypiques. Comment rendre enfin à tous les métiers leur noblesse, redonner leur fierté à tous les travailleurs ? Les solutions ne manquent pas : en finir enfin avec la domination de la finance et du libre-échange (et ses délocalisations) ; changer le gouvernement des entreprises (en Allemagne les représentants des travailleurs ont la moitié des voix dans celles de plus de 2000 salariés) ; revaloriser les bas salaires en réduisant les hautes rémunérations qui sont un affront à la production comme œuvre collective ; augmenter le Smic, mais aussi démultiplier la négociation collective de branche (en interdisant les grilles commençant en deçà du Smic) afin d'empêcher la course au moins disant social entre les entreprises d'un même secteur, etc." ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook
"Je prends des pincettes avec mon personnel". Où va-t-on si on ne peut même plus mépriser ouvertement les salariés! ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook
"Comment faire des produits de santé des biens communs mondiaux" . Fabienne Orsi et Benjamin Coriat sont intervenus au colloque "Éthique et gouvernance internationale de la recherche. Les enseignements de la pandémie de Covid-19", organisé les 8 et 9 juin 2022 par l'Université Paris-Saclay – Polethis, l'Espace éthique Île-de-France, l'Institut d’études de droit public et le CESP. Le replay est disponible ici : www.youtube.com/watch?v=29GrCdejuzQ ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

Nathalie Coutinet, membre des @atterres, spécialiste de l'économie de la santé, interrogée par @salomesaque dans ce nouveau reportage @blast_france !

Comme prévu, la LPR (loi de programmation pour la recherche) concoctée par @VidalFrederique, déjà peu ambitieuse à la base, n'a pas pu être respectée faute de moyens. La situation des universités se dégrade. https://twitter.com/OuzouliasP/status/1544615489028198402

Rémunération moyenne d'un patron du CAC, 7,4 millions pour cette année. Quand le Smic est à 1300 €, je n'arrive pas à comprendre comment on considère justifié qu'une seule personne gagne 7,4 millions en 1 seule année.
https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/en-2022-les-patrons-du-cac-40-toucheront-en-moyenne-74-millions-deuros-1732573

Si vous avez 5min aujourd'hui (bon en réalité 6min30), n'hésitez pas à écouter @Leo__charles membre des @atterres qui présente le partage de la #ValeurAjoutée !

Notre blog sur Alternatives Économiques
Notre blog sur Mediapart
Nos chroniques pour l'Âge de faire